Chères amies et chers amis de l’ACCREL

Depuis que notre association a fêté ses 20 ans, nous sommes heureux et fiers de constater que son empreinte ecclésiale s’affirme.
En effet, l’ACCREL est identifiée comme organe fédérateur et comme instance incontournable.

Un organe fédérateur tout d’abord.
Les représentants des communautés chrétiennes présents lors de la célébration des 20 ans ont appris à vous connaître à travers l’association. Les auteurs et compositeurs de chants religieux sont désormais bien perçus comme étant avant tout des serviteurs de la prière du Peuple de Dieu par le biais de leur expertise propre en matière d’art liturgique et plus largement de liturgie. Par conséquent, notre implication dans la défense des droits d’auteurs, la formation des créateurs et la promotion de la créativité s’en trouvent renforcées de façon pertinente. Il nous faut donc maintenir à l’avenir ce mode de communication et le développer vers ceux que nous n’avons pas encore rencontrés. Le CA de l’ACCREL a décidé de s’engager pour vous en ce sens. Cela symbolisera au plus haut point notre volonté de fédérer les « énergies nouvelles » pour un service toujours plus actif et cohérent des communautés chrétiennes.

Une instance incontournable ensuite.
Depuis sa création, l’ACCREL a toujours voulu se situer en tant que partenaire privilégié du SECLI et du SNPLS. Toutefois, je peux vous confirmer que, aujourd’hui, l’ACCREL est également perçue comme une instance incontournable dans la réflexion sur la pastorale liturgique. Les questionnements autour des cotes, des lignes éditoriales, de la formation des créateurs, des MAC, de la diffusion et la composition des répertoires, de la reconnaissance de la richesse de la pluralité des styles, ne s’envisagent aucunement sans que l’ACCREL ne soit consultée. Le désir commun de partenariat constructif me semble vraiment prometteur.

Dans cette dynamique encourageante, notre association doit donc posséder les moyens de s’affirmer. De plus, de nouveaux jeunes talents viennent enrichir le nombre de nos adhérents; et, je me souviens personnellement… Quand j’ai moi-même été invité à intégrer l’ACCREL, il y a dix ans, j’ai particulièrement apprécié la qualité du soutien des plus « anciens ». Il faut, pour les « nouveaux », que cette qualité d’accueil et de soutien perdure.

Donc, à tous, au nom des membres du CA (dont je remercie sincèrement la qualité de l’investissement et l’enthousiasme), je demande un effort… Si nous n’avez pas encore cotisé, si vous avez oublié de la faire (depuis quelques années ?), si vous voulez que votre action soit reconnue, pensez à vous mettre à jour en nous versant les 22 Euros de cotisation annuelle. Aujourd’hui, il y a à peine la moitié des adhérents qui a confirmé financièrement cet investissement. C’est préoccupant.

Aussi, en redisant merci à chacun pour ce versement, je redis également merci à chacun de croire en notre implication ecclésiale, plus que jamais nécessaire. N’hésitez pas à nous interpeler : nous sommes…
… A VOTRE SERVICE.

Jean-Pascal HERVY, président de l’ACCREL